jums2"C'est le même corps enlacé à son double, le même visage aux paupières mêmement abaissées qui présente à la fois sa face et son profil droit, l'une ronde et sereine, l'autre sec et pur, tous deux murés dans un refus unanime de ce qui n'est pas l'autre". Michel Tournier, Les Météores.

Bon voilà, on me les redemande encore et encore, je vais donc vous en parler.

Quand une personne normale va au théâtre, elle emmène ses jumelles de théâtre pour pouvoir jouir du spectacle tranquille dans son coin sans se démonter la tête à essayer de voir les acteurs là très très loin. Mais bien sûr, Corail qui ne fait rien comme les autres n'emmène pas ses jumelles au théâtre mais ses jumeaux. Pourquoi me direz vous ? Parce que déjà elle en a et qu'en plus ils aiment le théâtre.

jums1Vous dire qu'ils ont marché à 18 minutes d'intervalle (après 15 mois d'essais infructueux) qu'ils ont eue leur première dent le même jour et que les autres se sont suivies à quelques heures de différence ne peut que vous donner un état approximatif du problème maternel gémellaire. La mère de jumeaux ne se demande pas pourquoi le premier pleure mais QUAND le deuxième va commencer à hurler. Nous pourrions discerter les uns et les autres sur la façon de les habiller (quand on habite sur une plage et que le jardin c'est du sable, en général, ils sont habillés pareil, en tenue d'Adam), de les séparer ou non dans les classes maternelles puis primaires puis secondaires. De les séparer le plus souvent possible... Imaginez vous un peu, mère ou père de trois enfants dont deux nés à 7mn d'intervalle, réussir à en caser 2 chez un papi et 1 chez une mamie, cela frise l'irréalisable quand de surcroît, les grands parents en question se trouvent de l'autre côté de l'atlantique et "veulent bien les prendre mais pas plus de 15 jours"... donc, il vaut mieux réfléchir et faire deux tirs groupés de trois enfants fois 15 jours, cela fait 1 mois de trente jours de félicité des parents indignes qui "fourguent" leur progéniture à des personnes qui jusque là étaient saines de corps et d'esprit !

Ils le seraient moins si les inséparables étaient chacun chez l'autre parce que :  lé jumax ? chez l'un ... lé jumal ? chez l'autre, traduisez après 8 ans de langage "jumeaux" on fini par comprendre : mamie il est où le frère qui est presque moi ? et si l'on ne lui amène pas son miroir tout de suite, je vous laisse imaginer l'inimaginable. Oui, je sais , ça n'est pas bien de parler de miroir, de pareil, de semblable, de similaire, mais quand vous dites à l'un "oh tu as bronzé !!! " et que plutôt que de regarder dans un miroir, un vrai, il prend le visage de son frère dans ses mains et le tourne pour "se" regarder !  Waw on se dit qu'il y a des subtilités qui doivent échapper aux psychologues et psychiatres... On ne peut pas tout raconter, mais on peut se remémorer des scènes amusantes ou dramatiques ! L'une d'elle est quand même édifiante : Jumal marche pieds nus (et tout nu) sur une planche avec un clou. Le clou (et la planche) reste planté dans le pied et j'entends fort, mais relativement calmement : MAMAN !!! Puis, un hurlement retentit avant que je n'arrive, Jumax, l'oeil dilaté, la bouche grande ouverte HURLE  et pleure, et gesticule... Je me précipite vers Jumax qui me montre du doigt, la planche, le clou, le pied, Jumal... Il avait je n'en doute pas plus mal que son frère !!!

jums3Sur deux photos de ce texte, on les voit habillés presque pareil. Chemise à carreaux par exemple avec un tee shirt en dessous. Vous croyez que c'est fait exprès ? Que nenni, je suis sûre qu'ils ne s'en sont pas rendus compte !

Bon, aujourd'hui, ils ont 22 ans. L'un est en Ecosse, l'autre en Guadeloupe. Ils ont fait fort tous les deux en ce beau jour de vendredi dernier ! Jumal me téléphone pour me dire qu'il vient de quitter son patron, sa cuisine,  sans tambour ni trompettes à 5 heures du matin qu'il ne sait pas où aller, qu'il part sur Cambridge ... et au même moment, Jumax faisait un scandale dans sa cuisine à tout casser ce qui lui tombait sur la main ! Bon heureusement, on a le téléphone, les deux se parlent, papotent et le lendemain tout est rentré dans l'ordre ou presque. Mais qu'est ce qui leur prend comme ça ! Quelle mouche les pique si loin l'un de l'autre !!! Et la mère Corail dans tout ça qui se dit "bon, y'en a un qui pête les plombs mais ce n'est pas trop grave" et bien bingo, deuxième coup de fil, deuxième cata !!!!!

MAIS C EST PAS POSSIBLE !!!!! Ils ont des antennes ces deux là !

Et puis zut pour les psys et les chiatres, ils sont nés jumeaux, ils se ressemblent, ils s'aiment, ils aiment être deux. Il n'y a pas de recette pour les rendre différents, ou heureux, ou bien dans leur peau, ils sont juste ce qu'ils sont "ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre". Je fais une rubrique "Jumeaux" pour continuer sur ce chapitre... tu es d'accord Spiruline ?